Feu bactérien

Le feu bactérien des arbres fruitiers, causé par l'agent pathogène Erwinia amylovora est une grave maladie qui touche certaines espèces d'arbres fruitiers (pommier, poirier, cognassier) et de plantes ornementales (cotonéasters rampants et érigés, pyracantha, pommier du Japon, aubépine, alisier, sorbier des oiseleurs). D'autres essences fruitières, comme par exemple les cerisiers, pruniers, damassiniers ainsi que les plantes ornementales tels que le thuya ou le forsythia, ne sont par contre pas sensibles.

Les plantes touchées par le feu bactérien sont condamnées : elles périssent en l'espace d'une ou deux saisons. De ce fait, la bactérie incriminée a le statut d'organisme à déclaration et lutte obligatoires, selon l'arrêté 977 (voir ci-contre : texte de l’arrêté et explications dans le communiqué de presse du 2.10.2020). Erwinia amylovora est par contre parfaitement inoffensive pour l'être humain.

Les symptômes du feu bactérien sont variables, mais souvent caractérisés par le flétrissement des jeunes pousses, qui prennent alors une forme de crosse. Les feuilles deviennent foncées, comme brûlées, mais elles restent accrochées à l’arbre. On observe alors des branches entières ou des parties de branches qui se dessèchent sur l'arbre.

Très contagieux, le feu bactérien se propage par simple contact des mains, des vêtements et des outils de taille par exemple, mais aussi par les insectes butineurs et les oiseaux. Il constitue une grave menace pour les jardins et les vergers, éléments typiques et précieux du paysage jurassien.

 

Situation en 2021 :
 

En 2021, aucun cas n'a été constaté dans le canton du Jura jusqu'à présent. A noter que le dernier cas recensé remonte à 2011.

 

Que faire en cas de doute ?
 

  • Ne pas toucher la plante suspecte. La maladie se transmet très facilement d'une plante à l'autre. En touchant une plante malade puis une saine, vous pouvez contribuer à propager la maladie. 
  • Contacter la Station phytosanitaire cantonale à la Fondation Rurale Interjurassienne, au 032 545 56 00 ou en remplissant le formulaire ci-dessous, pour signaler le cas. Un contrôleur du feu bactérien prendra contact et viendra gratuitement sur place.

 

Prudence lors de la taille des arbre
 

Le feu bactérien pouvant être transmis en taillant un arbre malade, puis un arbre sain, nous vous recommandons d'être vigilant lors de cette opération et de désinfecter vos outils une fois le travail effectué.

 

Fiche technique sur la désinfection
 

Formulaire de demande de contrôle - Feu bactérien

 

(sans espace)
(sans espace)
Rappel : cerisier, dammassinier, prunier : pas de feu bactérien