Rapports d'activités

 

 

Rapport d'activités 2016

 

L’année 2016 est une étape importante pour la FRI, puisque le Conseil de fondation a été entièrement renouvelé depuis la création de la FRI le 1er juillet 2004. Ce sont ainsi 3 périodes de 4 ans qui ont été réalisées. Les membres du Conseil ont été en partie renouvelés, en cours de période, ce qui a permis d’assurer la continuité. Au niveau du personnel en 2016, ce sont 11 personnes y compris les apprentis qui ont quitté la FRI et 11 personnes qui sont entrées en fonction. Cela représente un turnover de 6,3 %, ce qui est sain puisque cela permet de renouveler les compétences sans perdre de savoir. Le taux d’absentéisme reste faible et a été inférieur en 2016 à celui de 2015. L’ancienneté est en moyenne de 13 ans pour les hommes et de 8 ans pour les femmes, ce qui est synonyme d’une bonne fidélité. L’ambiance générale au sein du personnel est bonne et les collaborateurs apprécient leurs responsables. Les deux critères qui ont obtenu les meilleures notes lors des entretiens annuels sont la relation avec les clients et les relations avec les collègues, ce qui est tout à fait réjouissant.

 

 

 

Rapport d'activités 2015

 

Une année à placer sous le signe de la diversité et de la qualité, que ce soit au niveau des prestations délivrées, des manifestations organisées, des partenariats, des échanges et des produits dégustés. Nos activités de formation, de conseil, d’innovation et de développement s’intéressent à l’ensemble de la filière alimentaire.

La formation est un secteur clé des activités de la FRI : nous pouvons relever en plus de la cérémonie de clôture du 26 juin à Courtemelon, les éléments suivants pour l’année 2015. Les apprenti-e-s gestionnaires et employé-e-s en intendances ont été impliqué-e-s dans de nombreuses mises en situation, à l’exemple du 6e Concours Suisse des produits du terroir.

 

...

Rapport d'activités 2014
 

L’année 2014 a été marquée, pour l’agriculture interjurassienne, par la mise en œuvre de la Politique agricole 2014-2017. Ce changement a nécessité et nécessite encore, de la part de la FRI, un important travail d’accompagnement des familles paysannes pour faciliter la transition vers les nouvelles mesures et instruments.

2014, c’était également les 10 ans de la FRI que nous avons célébré avec nos clients et avec le grand public. C’était l’occasion idéale pour présenter la richesse et la diversité de nos activités. Cela a été l’occasion, pour le public, de mieux comprendre les réalités de l’agriculture d’aujourd’hui. Nous avons également souhaité mettre en évidence les formations liées à l’intendance. Ces diverses manifestations ont été une réussite ; nous avons pu donner l’image d’une institution avec des valeurs terriennes fortes mais également résolument tournée vers les défis à relever dans les 10 prochaines années.

Rapport d'activités 2013

 

L’année 2013 a été marquée, pour la FRI, par l’accompagnement des familles paysannes dans la préparation de la mise en œuvre de la Politique agricole 2014 – 2017. Nous avons déjà été à pied d’œuvre en 2013 et les sollicitations ont été nombreuses et ont généré un important travail de vulgarisation qui se poursuivra en 2014.

Rapport d'activités 2012
 

La politique agricole 2014 – 2017 a été acceptée par les Chambres fédérales, le nouveau cadre pour les 4 prochaines années se précise. Il suscite des interrogations et des appréhensions dans les milieux agricoles. Il s’agira, en effet, pour les exploitations agricoles de s’adapter et d’intégrer les changements au plus vite, pour éviter des pertes de revenus. Ce n’est pas le rôle de la FRI de se prononcer sur cette importante réforme, qui s’inscrit dans le prolongement des précédentes. Nous devrons, par contre, rapidement intégrer les nouveaux outils dans l’ensemble de nos activités, afin de pouvoir au mieux répondre aux attentes des familles paysannes du Jura et du Jura bernois. Nos collaborateurs-trices sont déjà sollicités à ce sujet.

Rapport d'activités 2011
 

Le Conseil de la Fondation Rurale Interjurassienne a nommé, lors de sa séance du 13 décembre 2011, un nouveau Président et un nouveau Vice-président. Noël Saucy, maître-agriculteur à Develier, succèdera, à la présidence dès le 1er janvier 2012, à Etienne Klopfenstein, maître-agriculteur à Corgémont. La vice-présidence sera assumée par Bernard Leuenberger, agriculteur à Court, qui succède à Claude Hürlimann, agriculteur à Damphreux.

Rapport d'activités 2010
 

L’agriculture contribue à la sécurité de l’approvisionnement de la population, à la conservation des ressources naturelles et à l’entretien du paysage rural ainsi qu'à l’occupation décentralisée du territoire. Ces attentes de la société, vis-à-vis de l'agriculture suisse, définissent sa mission et sont ancrées dans l'article 104 de la Constitution. Cette mission a été acceptée par une forte majorité du peuple suisse le dimanche 9 juin 1996. Elle reste très actuelle et est placée au cœur de la stratégie "Agriculture et filière alimentaire 2025" et du projet de "Politique agricole 2014-17" de l'Office fédéral de l'agriculture. C'est dans ce cadre que la FRI déploie et continuera de déployer ses activités à l'avenir. Le schéma ci-dessous présente les trois piliers de la politique agricole suisse, à savoir la sécurité de l'approvisionnement, la préservation des ressources naturelles et du paysage et l'occupation décentralisée du territoire. On retrouve dans la boucle centrale, les 3 composantes des activités de la FRI, à savoir la formation, l'innovation et le développement durable.

Rapport d'activités 2009
 

Les cantons de Berne et du Jura ont renouvelé leur confiance et leur soutien à la Fondation Rurale Interjurassienne. Le Conseiller d'Etat, directeur de l'Economie publique du canton de Berne, M. Andreas Rickenbacher et le Ministre de l'Economie de la Coopération et des Communes du canton du Jura, M. Michel Probst se sont retrouvés à Bellelay avec le Conseil de fondation de la FRI. Ils ont signé deux nouvelles conventions de prestations concernant le développement de l'espace rural du Jura bernois et du Jura, l'une pour le Canton de Berne, l'autre pour la République et Canton du Jura. Les conventions portent pour la première fois sur une durée de 4 ans (2010-2013). La contribution financière annuelle du canton de Berne s'élève à CHF 1'820'000.– et celle du canton du Jura à CHF 4'610'000.–. C'est ainsi un montant de CHF 6'430'000.– qui sera investi annuellement pour le développement de l'espace rural interjurassien par les deux cantons pour les 4 prochaines années.

Rapport d'activités 2008
 

L'année 2008 a été moins favorable à l'agriculture que 2007, les prix des matières premières agricoles ont subi une forte pression en fin d'année, c'est particulièrement le cas dans le secteur laitier. Les discussions liées à la mise en œuvre d'un accord de libre échange agricole, ont renforcé les craintes d'une partie des familles paysannes. Ce contexte, a priori peu favorable, explique une certaine morosité. L'agriculture, du Jura et du Jura bernois, n'est donc pas épargnée par la crise économique.

Rapport d'activités 2007
 

La fin de l’année 2007 marque la fin du 3ème exercice de la FRI. Après trois ans de fonctionnement, il est possible de dresser un premier bilan intermédiaire au niveau du fonctionnement institutionnel et opérationnel. C’est d’ailleurs cet objectif qui a amené le Conseil de Fondation à proposer une réunion entre les quatre partenaires de la FRI, que sont les Chambres d’agriculture du Jura et du Jura bernois et les Services de l’agriculture du canton de Berne et du Jura. La rencontre s'est déroulée en présence de M. le Conseiller d’Etat bernois Andreas Rickenbacher, M. le Ministre jurassien Michel Probst, M. Vincent Eggenschwiler et M. Jean-Michel Carnal, Présidents des Chambres d'agriculture du Jura et du Jura bernois. Les partenaires de la FRI ont manifesté leur satisfaction unanime quant aux activités déployées. Les représentants des cantons du Jura et de Berne se sont engagés à se répartir dès 2008 les 850'000 CHF, que la Confédération ne prendra plus à sa charge, dans le cadre de la nouvelle répartition des tâches.

Rapport d'activités 2006
 

Le présent rapport est détaillé et diversifié, il illustre la richesse des activités de la FRI. Elles représentent un ensemble cohérent qui montre la complémentarité existant entre ses différents secteurs.

La formation constitue un des trois piliers de l’édifice qui est complété par le conseil orienté sur l’agriculture et le développement rural, et complété par une fiduciaire agricole. Ces piliers sont reliés entre eux par les domaines d’activité qui assurent un lien transversal fort. L’objectif visé par tous les collaborateurs est de servir au mieux l’agriculture, l’économie familiale et le développement de l’espace rural du Jura et du Jura bernois. Pour ce faire, les collaborations avec les acteurs de cet espace sont déterminantes. Cela nécessite ouverture, concertation et une recherche constante de synergies.

 

Rapport d'activités 2005
 

Ce premier rapport d'activité présente les projets et les activités de la FRI en matière de conseil, et de formation dans les domaines de l'agriculture et de l'économie familiale, de promotion des produits du terroir et de diversification, de protection de l'environnement, de comptabilité ainsi que les services liés et la gestion des sites de Loveresse et de Courtemelon.

La mise en route d'une institution de la taille de la FRI nécessite beaucoup d'efforts et d'investissement de la part des acteurs impliqués, en l'occurrence les collaborateurs et les membres du Conseil. Au cours de ce premier exercice, il a fallu définir une vision et une stratégie pour l'institution ; dans le prolongement une organisation interne a été mise en place, afin d'atteindre les objectifs. Des procédures et des outils de gestion ont été définis et développés pour pouvoir atteindre, le plus efficacement possible, les buts fixés.